Petit cours d'histoire des Fleurs Artificielles

Réalisés depuis des milliers d'années, les fleurs artificielles ne sont pas qu'une tendance d'aujourd'hui, mais un élément décoratif utilisé depuis des siècles par les Hommes

Synonyme de "Chic", de "Bon Goût" depuis des siècles, aujourd’hui les plantes artificielles ressemblent à s’y méprendre à de vraies plantes, mais pour obtenir un tel niveau de détail, des siècles de fabrications et de recherches ont été nécessaires. 



cms-img

En corne, en métal, en bambou ou mica, les chinois et les Ègyptiens ont depuis plus de 1000 ans travaillés de nombreux matériaux afin de rendre éternelle la beauté des fleurs. Les fleurs artificielles étaient alors des éléments décoratifs réservés aux nobles et au Pharaon, soigneusement sélectionnée pour leurs propriétés ornementales. 

L’apparition des fleurs et plantes artificielles en Europe date du Moyen-Age. Les Italiens introduisent en France la mode des fausses fleurs confectionnées, travaillées par des artisans appelés bouquetiers-décorateurs. Les fleurs artificielles remportent rapidement l’agrément d’un public conquis. 



Sous le règne de Louis XVI, Paris devient la capitale mondiale de la fleur artificielle et au début du XXème siècle, une grande partie de la production est élaborée à Paris. En 1908, on estime que près de 30 000 personnes travaillent pour cette industrie dans la capitale. 



Délaissées depuis les années 50, la fleur artificielle retrouve peu à peu ses lettres de noblesse grâce aux progrès technologiques. Les fleurs et les plantes artificielles sont devenues très attractives auprès du grand public et des professionnels grâce à ses qualités. Aujourd'hui, des maisons de fleuristes artificiels travaillent pour de prestigieuses maisons de couture.

cms-img